Accueil > Le Tour des étapes > Edition 2011 > Etape par étape > Etape 18 : Pinerolo - Galibier - Serre Chevalier

Etape 18 : Pinerolo - Galibier - Serre Chevalier

200,5 km. Jeudi 21 juillet 2011

- Le programme du jour

GIF - 50.9 ko
Source : ASO

. Km 46,5 : Sprint de Versuolo
(Duque : 20, Posthuma : 17, Dlaplace : 15, Devenyns : 13, Tjallingii : 11)
. Km 107 : Col Agnel, hors catégorie (23,7 km de montée à 6,5 %)
(Iglinskiy : 20, Hoogerland : 16, Devenyns : 12, Monfort : 8, Urtasun Perez : 4 ; Silin : 2)
. Km 145,5 : Col d’Izoard, hors catégorie (14,1 km de montée à 7,3 %)
(Iglinskiy : 20, Roche : 16, Monfort : 12, Devenyns : 8, Silin : 4 ; Schleck A. : 2)
. Km 200,5 : Col du Galibier, hors catégorie (22,8 km de montée à 4,9 %)
(Schleck A. : 40, Schleck F. : 32, Evans : 24, Basso : 16, Voeckler : 8 ; Rolland  : 4)


-  Les Léopard préparent leur coup
Monfort et Posthuma, 2 Léopard-Trek, l’équipe des frères Schleck, font partie des 16 coureurs qui parviennent à se dégager du peloton au 44ème km. Citons les autres : Bookwalter (BMC), Tjallingii (Rabobank), R. Pérez et Urtasun (Euskaltel), Navardauskas (Garmin), Iglinski (Astana), Irizar (Radioshack), Erviti (Mobistar), Devenyns (Quickstep), Roche (AG2R), Duque (Cofidis), Hondo (Lampre), Hoogerland (Vacansoleil) et Delaplace (Saur Sojasun), rejoints à l’amorce du col d’Agnel (km 84) par Burghardt (BMC), Silin (Katusha) et Delage (FDJ). Le peloton est à 8’.
Plus que 5’20’’ au sommet du col d’Agnel. Dans l’Izoard, l’échappée se disloque. Ne subsistent plus, à l’avant de la course, qu’Iglinski, Roche, Devenyns, Silin et … Monfort.

-  A. Schleck ressuscite les « raids à l’ancienne »
Dans le col de l’Izoard, à 62 km de l’arrivée, alors qu’un fort vent de face devrait décourager toute offensive sérieuse, Andy Schleck (4ème du général à 2’36’’ de Voeckler) passe à l’attaque. Aucun de ses adversaires ne réagit et voilà le Luxembourgeois qui franchit le sommet avec 2’15’’ d’avance sur le peloton maillot jaune. De la folie, pense-t-on. Peut-être mais A. Schleck récupère, dans la descente, les échappés, reçoit le soutien de son équipier Monfort et celui, plus surprenant, de Devenyns. Tant et si bien qu’à 10,5 km du but, l’écart est passé à 4’25’’ !

-  Evans prend ses responsabilités
Que se passe-t-il derrière ? Les leaders font d’abord rouler leurs équipiers mais ça ne suffit pas. Alors, Cadel Evans (2ème du général) assume. A 11,5 km de la ligne, l’Australien ne demande plus le soutien de quiconque. Sur les pentes du Galibier, il s’engage dans un long bras de fer et reprend plus de 2’ à A. Schleck. 3ème de l’étape, 4ème du général à 1’12’’ de Voeckler, Evans vient de sauver les meubles. Il aurait pu, aujourd’hui, perdre le Tour.

- A. Schleck royal
Les derniers kilomètres du Galibier ont été extrêmement pénibles pour Andy Schleck (« Il y a longtemps que je ne me suis pas fait aussi mal ») mais le vainqueur de Liège-Bastogne-Liège 2009 s’est imposé «  à la Merckx ». Et pas n’importe où ! Jamais une étape du Tour n’avait été jugée aussi haut (à 2645 m).

JPEG - 125.1 ko
Andy Schleck a bon goût :
3 victoires d’étape dans le Tour, 3 "perles" : Morzine-Avoriaz et Tourmalet en 2010, Galibier aujourd’hui !

- Voeckler s’accroche
5ème de l’étape à 2’21’’ d’A. Schleck, Thomas Voeckler a conservé son maillot jaune pour 15’’.
Le leader d’Europcar a tout d’abord refusé de collaborer avec Evans lorsque celui-ci le réclamait, à 13 km de l’arrivée (« Les BMC ne nous ont jamais aidés en 10 jours et Saxo Bank n’a pas non plus donné un coup de pédale ! Evans ne va quand même pas gagner le Tour comme ça » (P. Rolland, équipier du maillot jaune). Voeckler s’est ensuite accroché le plus longtemps possible au porte-bagage de l’Australien, avant de franchir la ligne, « le bras gauche laborieusement levé, bouche grande ouverte, visage halluciné » (J.L. Gattelier «  L’Equipe »).
«  Pas d’émotion », lâchera-t-il plus tard, « de la souffrance ».

- Contador abdique
Epuisé, Contador a craqué dans les 3 derniers kilomètres du Galibier, « alors que le rythme n’était pas particulièrement élevé (…) Je voulais juste rester avec le groupe Evans jusqu’à la ligne mais les forces m’ont lâché »).
15ème de cette étape à 3’50’’ d’A. Schleck, le Madrilène ne remportera pas cette année une 4ème Grande Boucle. La faute peut-être à un Tour d’Italie particulièrement éprouvant. A Paris, Contador affirmera : « Je viendrai exclusivement pour gagner. Avec cet objectif en tête, et comme j’ai pu en avoir la confirmation cette année, il n’est pas question que je fasse le Giro ».

- 88 coureurs hors-délais…
Plus de la moitié du peloton est arrivé après les délais fixés à 33’7’’. Dans ce cas, comme le règlement le stipule, personne n’a été mis hors-course.
Parmi ces repêchés figure le maillot vert Mark Cavendish. L’anglais se voit quand même infliger une pénalité de 20 points au classement de la régularité. Son principal concurrent, Rojas, revient à 15 points.

- Classement de l’étape

Rang Coureur Équipe Temps/Ecarts
1 SCHLECK Andy TEAM LEOPARD-TREK 6h 07’ 56"
2 SCHLECK Frank TEAM LEOPARD-TREK + 02’ 07"
3 EVANS Cadel BMC RACING TEAM + 02’ 15"
4 BASSO Ivan LIQUIGAS-CANNONDALE + 02’ 18"
5 VOECKLER Thomas TEAM EUROPCAR + 02’ 21"
6 ROLLAND Pierre TEAM EUROPCAR + 02’ 27"
7 CUNEGO Damiano LAMPRE - ISD + 02’ 33"
8 TAARAMAE Rein COFIDIS LE CREDIT EN LIGNE + 03’ 22"
9 DANIELSON Tom TEAM GARMIN - CERVELO + 03’ 25"
10 HESJEDAL Ryder TEAM GARMIN - CERVELO + 03’ 31"

- Classement général

Rang Coureur Équipe Temps/Ecarts
1 VOECKLER Thomas TEAM EUROPCAR 79h 34’ 06"
2 SCHLECK Andy TEAM LEOPARD-TREK + 00’ 15"
3 SCHLECK Frank TEAM LEOPARD-TREK + 01’ 08"
4 EVANS Cadel BMC RACING TEAM + 01’ 12"
5 CUNEGO Damiano LAMPRE - ISD + 03’ 46"
6 BASSO Ivan LIQUIGAS-CANNONDALE + 03’ 46"
7 CONTADOR Alberto SAXO BANK SUNGARD + 04’ 44"
8 SANCHEZ Samuel EUSKALTEL - EUSKADI + 05’ 20"
9 DANIELSON Tom TEAM GARMIN - CERVELO + 07’ 08"
10 PERAUD Jean-Christophe AG2R LA MONDIALE + 09’ 27"

- Classement des jeunes

Rang Coureur Équipe Temps/Ecarts
1 TAARAMAE Rein COFIDIS LE CREDIT EN LIGNE 79h 43’ 42"
2 ROLLAND Pierre TEAM EUROPCAR + 33"
3 URAN Rigoberto SKY PROCYCLING + 03’ 10"
4 VANENDERT Jelle OMEGA PHARMA - LOTTO + 05’ 54"
5 COPPEL Jérôme SAUR-SOJASUN + 05’ 56"
6 JEANNESSON Arnold FDJ + 10’ 29"
7 RUIJGH Rob VACANSOLEIL-DCM + 39’ 17"
8 THOMAS Geraint SKY PROCYCLING + 42’ 49"
9 GESINK Robert RABOBANK CYCLING TEAM + 53’ 56"
10 ZEITS Andrey PRO TEAM ASTANA + 1h 01’ 27"

- Classement par équipe

Rang Équipe Temps/Ecarts
1 TEAM GARMIN - CERVELO 238h 16’ 08"
2 AG2R LA MONDIALE + 10’ 30"
3 TEAM LEOPARD-TREK + 11’ 06"
4 KATUSHA TEAM + 28’ 42"
5 TEAM EUROPCAR + 29’ 21"
6 SKY PROCYCLING + 39’ 26"
7 EUSKALTEL - EUSKADI + 42’ 26"
8 SAXO BANK SUNGARD + 1h 06’ 27"
9 TEAM RADIOSHACK + 1h 18’ 37"
10 FDJ + 1h 18’ 49"

- Classement par points

Rang Coureur Équipe Points
1 CAVENDISH Mark HTC - HIGHROAD 300
2 ROJAS Jose Joaquin MOVISTAR TEAM 285
3 GILBERT Philippe OMEGA PHARMA - LOTTO 230
4 HUSHOVD Thor TEAM GARMIN - CERVELO 215
5 EVANS Cadel BMC RACING TEAM 180

- Classement du meilleur grimpeur

Rang Coureur Équipe Points
1 VANENDERT Jelle OMEGA PHARMA - LOTTO 74
2 SANCHEZ Samuel EUSKALTEL - EUSKADI 72
3 SCHLECK Andy TEAM LEOPARD-TREK 70
4 SCHLECK Frank TEAM LEOPARD-TREK 56
5 EVANS Cadel BMC RACING TEAM 50

<< étape précédente | étape suivante >>
Le parcours
Le parcours

Source : ASO