Accueil > Le Tour des étapes > Edition 1995 > Etape par étape > Etape 10 : Aime - l’Alpe d’Huez

Etape 10 : Aime - l’Alpe d’Huez

162,5 km. 12 juillet 1995

-  Parcours : Col de la Madeleine, col de la Croix de Fer, l’Alpe d’Huez.

- Le col de la Madeleine escamoté
L’étape est difficile et les coureurs préfèrent ne pas démarrer fort. La Madeleine est franchie par un peloton compact. Virenque se contente d’engranger des points en sprintant au sommet.

- Abandon de Berzin
Un des favoris du Tour, le russe Evgueni Berzin, abandonne, fiévreux au ravitaillement de Sainte-Marie-de-Cuines (69ème km) ainsi que Maurizio Fondriest.

- 13 hommes au sommet de la Croix de Fer
A Saint-Jean-de-Maurienne, Laurent Brochard est le premier à passer à l’offensive. Il s’agit alors de gravir le long col de la Croix de Fer (30 km).
Par vagues successives, 13 hommes vont se porter en tête, parmi lesquels Virenque, Jalabert, Gotti, Escartin et Bruyneel. Du beau monde !
Le groupe maillot jaune est pointé à 1’25’’ au sommet.
Au pied de l’Alpe d’Huez, l’écart est réduit à 50’’.

- Marco Pantani victorieux à l’Alpe d’Huez
A 12,5 km du sommet, Marco Pantani, le fantastique grimpeur romagnol de la Carrera, se propulse à l’avant.
Il ne fait qu’une bouchée des hommes échappés depuis la Croix de Fer et ne connaît qu’une seule frayeur : le dernier virage avant de passer la ligne d’arrivée qu’il négocie mal.
Cela ne l’empêche pas de remporter à 25 ans, sa première victoire d’étape dans le Tour.
Un exploit lorsqu’on imagine qu’il a été victime, le 1 mai, d’une automobiliste qui l’a renversé après avoir brûlé un stop. Il n’avait disputé depuis lors qu’une seule épreuve (le Tour de Suisse).
Il apprendra plus tard qu’il a battu le record de l’ascension la plus rapide de l’Alpe d’Huez, calculée à 13,8 km du sommet (sans compter le faux plat). Il a mis 36’50’’ pour se hisser là haut, ce qui fait 22,48 km/h de moyenne.

JPEG - 16.8 ko
Une première pour Pantani

- Indurain confirme
Les coéquipiers d’Indurain ont parfaitement géré la situation.
A 8 km de la station, Aparicio s’est relevé.
Pantani était alors pointé avec 1’45’’ d’avance sur ce groupe. Rominger n’en faisait déjà plus partie.
C’est alors qu’Indurain enclenchait la surmultipliée.
Il rattrapait un à un les échappés du matin (Gotti en dernier), ne tolérait plus que Zülle et Riis sur son porte-bagages et venait mourir à 1’24’’ de Pantani.

- Belles performances françaises
Saluons tout d’abord l’exploit de Laurent Madouas, 5ème de l’étape.
Le breton de 28 ans franchissait pour la 1ère fois l’Alpe d’Huez.
A l’arrivée, il se déclarait « impressionné par le public qui hurlait ». Il « en avait mal aux oreilles ».
Joli tir groupé tricolore puisque Laurent Jalabert prenait la 7ème place et Richard Virenque la 8ème tout en conservant le maillot à pois.

Classement de l’étape

Place Coureur Temps / Ecart
1 Marco Pantani (Ita) en 5h13’14’’’’
2 Miguel Indurain (Esp) à 1’24’’
3 Alex Zülle (sui) m.t.
4 Bjarne Riis (Dan) à 1’26’’
5 Laurent Madouas (Fra) à 1’54’’
6 Fernando Escartin (Esp) à 2’1’’
7 Laurent Jalabert (Fra) à 2’26’’
8 Richard Virenque (Fra) à 2’50’’
9 Ivan Gotti (Ita) m.t.
10 Claudio Chiappucci (Ita) à 3’2’’


Classement général

Place Coureur Temps / Ecart
1 Miguel Indurain (Esp) en 42h32’58’’
2 Alex Zülle (sui) à 2’27’’
3 Bjarne Riis (Dan) à 6’
4 Tony Rominger (Sui) à 8’19’’
5 Ivan Gotti (Ita) à 8’20’’
6 Laurent Jalabert (Fra) à 9’16’’
7 Marco Pantani (Ita) à 12’38’’
8 Melchior Mauri (Esp) à 12’49’’
9 Pavel Tonkov (Rus) à 12’58’’
10 Fernando Escartin (Esp) à 13’43’’
<< étape précédente | étape suivante >>