Accueil > Le Tour des étapes > Edition 1924 > Etape par étape > Etape 8 : Perpignan - Toulon

Etape 8 : Perpignan - Toulon

427 km. 6 juillet 1924

- La chaleur, les crevaisons, la poussière
Le départ est donné à 2 heures. Toute la matinée, sous la conduite d’Alavoine, les coureurs roulent doucement, si bien qu’à Montpellier, ils ont déjà près d’une heure de retard sur l’horaire prévu. A 11h15’, une trentaine d’entre eux passent à Nîmes, toujours sous le commandement du « Gars Jean ».
Pas question de forcer l’allure. Cette étape de la Crau est non seulement redoutée du fait de la chaleur mais aussi à cause des routes du Roussillon et de l’Hérault, « certainement les plus mauvaises du Tour de France » (« Miroir des Sports »). Les lourds camions qui transportent les fûts de vin rendent en effet la chaussée dans un état pitoyable. Entre les trous, surgissent des pierres pointues dites « têtes de chats » qui percent facilement les boyaux. Les cyclistes préfèrent souvent rouler sur les bas-côtés, ce qui occasionne la formation d’une épaisse couche de poussière particulièrement pénible.

JPEG - 27.5 ko
Le chapeau de paille est à la mode cette année.

- Bon anniversaire « Bouffioulx »
Le rythme s’accélère entre Aix-en-Provence et La Ciotat où Brunero, Vallazza et Huot surgissent à 17h50, 2’ avant Mottiat, Collé, Alavoine et le maillot jaune Bottecchia. Il reste 48 km à effectuer, 48 km qui permettent à Louis Mottiat de s’envoler vers sa 7ème victoire sur l’épreuve, et ce le jour de ses 35 ans.
Bottecchia (3ème) réalise encore une bonne opération puisque Frantz (6ème) parvient à Toulon 1’58’’ après lui.

-  Exit Huot
L’étape a été marquée par 2 accidents. Le premier a concerné l’Italien de Crémone, Luigi Ugaglia qui a raté son virage et s’est jeté contre une voiture. Le deuxième a contraint à l’abandon Marcel Huot, 3ème du général. A quelques encablures de la ligne d’arrivée, après être tombé, le Français a été traîné sur plusieurs mètres par la voiture du directeur de course. On a craint le pire. Une agence d’information a même annoncé la mort du cycliste. Huot ne souffrait en réalité que de blessures superficielles.

Classement de l’étape

Place Coureur Temps / Ecart
1 Louis Mottiat (Bel) en 17h4’45’’
2 Giovanni Brunero (Ita) à 2’25’’
3 Ottavio Bottecchia (Ita) à 4’21’’
4 Omer Huyse (Bel) m.t.
5 Ermano Vallazza (Ita) à 4’29’’
6 Nicolas Frantz (Lux) à 6’14’’
7 Romain Bellenger (Fra)
8 Arsène Alancourt (Fra)
9 Philippe Thys (Bel)
10 Gaston Degy (Fra) t.m.t.


Classement général

Place Coureur Temps / Ecart
1 Ottavio Bottecchia (Ita) en 126h37’
2 Nicolas Frantz (Lux) en 127h27’56’’
3 Giovanni Brunero (Ita) en 127h35’32’’
4 Lucien Buysse (Bel) en 127h49’25’’
5 Théophile Beeckman (Bel) en 128h4’26’’
6 Bartolomeo Aimo (Ita) en 128h13’35’’
7 Philippe Thys (Bel) en 128h18’33’’
8 Louis Mottiat (Bel) en 128h20’53’’
9 Georges Cuvelier (Fra) en 128h37’25’’
10 Hector Tiberghien (Bel) en 128h43’32’’
<< étape précédente | étape suivante >>