Accueil > Le Tour des étapes > Edition 1986 > Présentation > Les forces en présence

Les forces en présence

Le record de participants de l’année dernière (180) a été pulvérisé. Cette année, 210 coureurs sont au départ de ce Tour de France qui semble s’orienter vers un duel entre l’équipe de Bernard Tapie « La Vie Claire » et les 25 colombiens présents.
Pour arbitrer ce match, Laurent Fignon.

-  L’équipe La Vie Claire
5 fois vainqueur de l’épreuve, Bernard Hinault est le capitaine de route de cette équipe. Il dispute ici son dernier Tour.
Dans quelles dispositions ?
L’année dernière, alors qu’il venait juste de remporter le Tour, il avait promis d’aider son lieutenant Greg Lemond.
Un an plus tard, a-t-il encore les mêmes idées en tête ?
Ou s’estime-t-il en mesure de marquer l’histoire en inscrivant une 6ème fois son nom au palmarès ?
Andrew Hampsten et Jean-François Bernard sont prêts à pallier aux absences éventuelles de leurs leaders.

- Les colombiens
La tactique pour les battre est simple. Elle a fait ses preuves l’année précédente.
Il faut les distancer avant les Pyrénées de façon à ce qu’ils n’aient plus qu’un objectif : le maillot à pois.
Le problème, c’est que leur chef de file, Luis Herrera arrive en grande forme. Il n’a que 6000 km au compteur, ses adversaires le double, voire le triple. Son directeur sportif, Raphaël Geminiani, a tout vu tout connu. Le Tour est, pour finir, très montagneux et les pertes dans le contre-la-montre par équipes plafonnées à 5’.
C’est l’année ou jamais !

- Fignon en arbitre
Un homme est peut-être encore capable de mettre tout le monde d’accord : Laurent Fignon (Système U).
Il sait comment apprivoiser cette compétition qu’il s’est offerte en 1983 et 1984.
Il a remporté cette année la Flèche Wallonne, s’est classé 7ème de la Vuelta mais de nombreux observateurs doutent encore de ses capacités actuelles.