Accueil > Le Tour des étapes > Edition 1987 > Etape par étape > Etape 24 : Dijon - Dijon (c.l.m.)

Etape 24 : Dijon - Dijon (c.l.m.)

38 km. 25 juillet 1987

- Stephen Roche entre dans l’histoire
Pedro Delgado ne possédait que 21’’ d’avance au départ de ce contre-la-montre. Il ne se faisait pas beaucoup d’illusions. Son adversaire Stephen Roche paraissait mieux armé pour cette épreuve.
En effet, à mi-course, l’espagnol a déjà perdu 40’’ sur son suivant. La côte de Hauteville perturbe quelque peu le rythme de l’irlandais puisqu’il perd 16’’ durant les 8 derniers kilomètres qui séparent le sommet de cette côte de l’arrivée à Dijon. Mais Roche avait préalablement fait la différence.
Il termine 2ème du chrono, Delgado 7ème à 1’1’’ de lui.
Non seulement, à bientôt 28 ans, Roche est le 1er irlandais vainqueur du Tour de France mais il est aussi le 5ème homme à doubler Giro et Tour de France la même année.
Avant lui, seuls Coppi (en 49 et 52), Anquetil (en 64), Merckx (en 70, 72 et 74) et Hinault (en 82 et 85) avaient réalisé une telle performance. Il faudra plus tard ajouter Indurain en 92 et 93 à cette prestigieuse liste.
Mieux encore, Roche remportera dans la foulée le championnat du monde. Et là, il dépassera tous ces extraordinaires champions, tous sauf Merckx, évidemment.

- Bernard s’impose
La grande performance de la journée est l’œuvre de Jean-François Bernard. Il a gagné haut la main ce contre-la-montre en reléguant Roche à 1’44’’ !
Il conforte ainsi sa 3ème place au général.
Surtout, il fait figure de grand favori de l’épreuve pour 1988.
Certains estiment même qu’il n’a pas été suffisamment soutenu au sein de son équipe Toshiba. Le directeur sportif Paul Koechli et Nikki Ruttimann sont visés.
D’autre part, Greg Lemond, absent cette année, annonce son départ sous d’autres cieux.
Bernard semble posséder les reins suffisamment solides pour remplir seul son rôle de leader.
Malheureusement, les années 1988 et 1990 seront synonymes d’abandon pour « Jeff » dans le Tour.
Il faudra attendre 1991 pour découvrir un nouveau Bernard, aux ambitions moindres, équipier de luxe au service de Delgado puis d’Indurain.

Classement de l’étape

Place Coureur Temps / Ecart
1 Jean-François Bernard (Fra) en 48’17’’
2 Stephen Roche (Irl) à 1’44’’
3 Marino Lejarreta (Esp) à 2’28’’
4 Jesper Skibby (Dan) à 2’30’’
5 Raul Alcala (Mex) à 2’33’’
6 Miguel Indurain (Esp) à 2’35’’
7 Pedro Delgado (Esp) à 2’45’’
8 Charly Mottet (Fra) à 2’51’’
9 Peter Stevenhaagen (PB) à 2’55’’
10 Eric Breukink (PB) à 2’58’’


Classement général

Place Coureur Temps / Ecart
1 Stephen Roche (Irl) en 110h29’59’’
2 Pedro Delgado (Esp) à 40’’
3 Jean-François Bernard (Fra) à 2’13’’
4 Charly Mottet (Fra) à 6’40’’
5 Luis Herrera (Col) à 9’32’’
6 Fabio Parra (Col) à 16’32’’
7 Laurent Fignon (Fra) à 18’24’’
8 Anselmo Fuerte (Esp) à 21’49’’
9 Raul Alcala (Mex) à 26’13’’
10 Marino Lejarreta (Esp) à 30’32’’
<< étape précédente | étape suivante >>