Accueil > Le Tour des étapes > Edition 2015 > Etape par étape > Etape 14 : Rodez - Mende

Etape 14 : Rodez - Mende

178,5 km. Samedi 18 juillet 2015

- Le programme du jour

PNG - 179.9 ko
Source : ASO

. Km 20 : Côte de Pont de Salars, catégorie 4 (1,3 km de montée à 5,8%)
(Huzarski : 2)
. Km 78,5 : Sprint de Millau
(Sagan : 20, Plaza Molina : 17, Grivko : 15, Jungels : 13, Ladagnous : 11)
. Km 146 : Côte de Sauveterre, catégorie 2 (9 km de montée à 6%)
(Ladagnous : 5, Roy : 3, Bakelants : 2, Pantano Gomez : 1)
. Km 169,5 : Côte de Chabrits, catégorie 4 (1,9 km de montée à 5,9%)
(Koren : 1)
. Km 177 : Côte de la Croix Neuve (1 055 m), catégorie 2 (3 km de montée à 10,1%)
(Pinot : 5, Bardet : 3, Cummings : 2, Uran Uran : 1)

- 20 coureurs pour se disputer l’étape
Il s’agit clairement d’une étape de transition, une étape lors de laquelle tous les hommes qui ne jouent plus aucun rôle au général doivent tenter leur chance dans une échappée. Difficile de la former cette échappée : Grivko (Astana), Ladagnous (FDJ), Uran (Quick Step), Plaza (Lampre), Talansky (Cannondale), Jungels (Trek), Sagan (Tinkoff) et Pantano (BMC) semblent, au 55ème km, avoir fait la différence mais, tandis que Talansky disparait, au 76ème km, Bardet, Bakelants (AG2R), Pinot, Roy (FDJ), Castroviejo (Movistar), Van Avermaet (BMC), De Kort (Giant), S. Yates (Orica-Greenedge), Golas (Quick Step), Gautier (Europcar), Koren (Cannondale), Périchon (Bretagne-Séché) et Cummings (MTN) se joignent aux 7 premiers nommés. Ce qui fait 20 coureurs avec 8’ d’avance sur un peloton résigné. La victoire peut désormais se jouer entre eux.

- Trop tôt
Golas, rejoint par Koren, est le premier à tenter sa chance à 28 km de l’arrivée mais les 2 hommes sont repris au pied de la côte de la Croix-Neuve, à 4 m de la ligne.

- Cummings au nez et à la barbe de Bardet et de Pinot
Bardet fait le forcing dans la côte. Le coureur d’AG2R est repris juste avant le sommet, à 1,9km de la ligne, par Pinot. Les 2 Français marquent un léger temps d’arrêt. Stephen Cummings revient sur eux et ne leur laisse pas le temps de coller à sa roue. Il leur prend quelques mètres qu’il conserve jusqu’au bout. Laissons l’Anglais raconter sa fin de course : "Je n’ai pas voulu perdre de l’énergie à sauter dans la roue de Pinot quand il a accéléré pour aller chercher Bardet. Je voyais bien qu’il faisait un gros effort, mais moi, j’avais en tête le dernier kilomètre en descente et les virages. Je voulais rester concentré sur les derniers kilomètres car je savais que, sur la lancée, j’aurais encore une chance de revenir sur eux. Je me souvenais d’une arrivée dans Paris-Nice en 2010. En regardant le livre de route ce matin, j’ai vu que c’était la même arrivée. J’en avais gardé des images très précises, car elle n’est pas banale. Je savais qu’elle ne favorisait pas obligatoirement un grimpeur si l’écart était seulement d’une poignée de secondes en passant le sommet."
Du côté des tricolores, c’est le désarroi. Pinot  : "Il n’y a pas de point positif aujourd’hui après tout le boulot qu’ont fait Matthieu (Ladagnous) et Jérémie (Roy). C’est du gâchis. Des opportunités, sur le Tour, il n’y en a pas beaucoup. C’est bête de les rater. 2ème, sur cette course, ça ne sert à rien." Bardet : "Je me suis vu gagner. Thibaut et moi, on est amis, et ç’aurait été bien que l’un des deux puisse gagner. En fait, on se fait avoir tous les deux".

JPEG - 33.2 ko
Bien joué de la part de Cummings, déjà vainqueur d’une étape de la Vuelta en 2012
Source : AFP

- Quintana 2ème du général
La "côte Jalabert" permet aux Cadors de se départager. Froome et Quintana sont, à ce petit jeux, les plus forts (20ème et 21ème à 4’15’ et 4’16’’du vainqueur). Valverde (22ème à 4’19’’), Contador (23ème à 4’34’’), Nibali (24ème à 4’45’’) et Van Garderen (25ème 4’55’’) ne sont pas loin. Mauvaise opération quand même pour l’Américain de la BMC qui voit Quintana lui chiper la 2ème place du général.

- Froome agressé
Le climat est plutôt tendu sur les routes du Tour. Le maillot jaune Froome s’est plaint aujourd’hui des actes imbéciles d’un individu : "C’était après une cinquantaine de kilomètres de course. J’ai vu le type de loin. J’étais entouré de coéquipiers, un peu coincé sur le côté gauche de la route. Il avait un gobelet dans la main et je me doutais que c’était quelque chose d’étrange. Quand je suis passé à sa hauteur, il l’a lancé sur moi et a crié : "dopé". Pas de doute, c’était de l’urine." Porte avait déjà été frappé par un spectateur dans les derniers kilomètres de l’ascension de La-Porte-Saint-Martin quelques jours auparavant.

-  Sépulvéda exclu
L’Argentin de l’équipe Bretagne-Séché a parcouru une centaine de mètres dans la voiture AG2R alors qu’il avait cassé sa chaîne à une quinzaine de kilomètres de l’arrivée. Sépulvéda voulait rejoindre la voiture de sa formation garée un peu plus haut.

- Classement de l’étape


Rang

Coureur

Équipe

Temps/Ecarts
1 CUMMINGS Stephen MTN-QHUBEKA 04h 23’ 43’’
2 PINOT Thibaut FDJ + 00’ 02’’
3 BARDET Romain AG2R LA MONDIALE + 00’ 03’’
4 URAN URAN Rigoberto ETIXX-QUICK STEP + 00’ 20’’
5 SAGAN Peter TINKOFF-SAXO + 00’ 29’’
6 GAUTIER Cyril TEAM EUROPCAR + 00’ 32’’
7 PLAZA MOLINA Ruben LAMPRE - MERIDA + 00’ 32’’
8 JUNGELS Bob TREK FACTORY RACING + 00’ 32’’
9 CASTROVIEJO NICOLAS Jonathan MOVISTAR TEAM + 00’ 32’’
10 YATES Simon ORICA GREENEDGE + 00’ 33’’

- Classement général


Rang

Coureur

Équipe

Temps/Ecarts
1 FROOME Christopher TEAM SKY 56h 02’ 19’’
2 QUINTANA ROJAS Nairo MOVISTAR TEAM + 03’ 10’’
3 VAN GARDEREN Tejay BMC RACING TEAM + 03’ 32’’
4 VALVERDE BELMONTE Alejandro MOVISTAR TEAM + 04’ 02’’
5 CONTADOR Alberto TINKOFF-SAXO + 04’ 23’’
6 THOMAS Geraint TEAM SKY + 04’ 54’’
7 GESINK Robert TEAM LOTTO NL - JUMBO + 06’ 23’’
8 NIBALI Vincenzo ASTANA PRO TEAM + 08’ 17’’
9 GALLOPIN Tony LOTTO-SOUDAL + 08’ 23’’
10 MOLLEMA Bauke TREK FACTORY RACING + 08’ 53’’

- Classement des jeunes


Rang

Coureur

Équipe

Temps/Ecarts
1 QUINTANA ROJAS Nairo MOVISTAR TEAM 56h 05’ 29’’
2 BARGUIL WARREN TEAM GIANT-ALPECIN + 07’ 53’’
3 BARDET Romain AG2R LA MONDIALE + 10’ 00’’
4 PINOT Thibaut FDJ + 27’ 47’’
5 SAGAN Peter TINKOFF-SAXO + 01h 02’ 24’’
6 YATES Adam ORICA GREENEDGE + 01h 03’ 24’’
7 KELDERMAN Wilco TEAM LOTTO NL - JUMBO + 01h 13’ 54’’
8 BUCHMANN Emanuel BORA-ARGON 18 + 01h 18’ 09’’
9 JUNGELS Bob TREK FACTORY RACING + 01h 23’ 16’’
10 MEINTJES Louis MTN-QHUBEKA + 01h 27’ 01’’

- Classement par Équipe


Rang

Équipe

Temps/Ecarts
1 MOVISTAR TEAM 169h 24’ 33’’
2 TEAM SKY + 13’ 54’’
3 TINKOFF-SAXO + 30’ 28’’
4 ASTANA PRO TEAM + 36’ 07’’
5 BMC RACING TEAM + 37’ 42’’
6 AG2R LA MONDIALE + 46’ 36’’
7 TEAM LOTTO NL - JUMBO + 50’ 25’’
8 MTN-QHUBEKA + 52’ 32’’
9 TEAM EUROPCAR + 01h 02’ 25’’
10 IAM CYCLING + 01h 13’ 48’’

- Classement par points


Rang

Coureur

Équipe

Points
1 SAGAN Peter TINKOFF-SAXO 322
2 GREIPEL André LOTTO-SOUDAL 261
3 DEGENKOLB John TEAM GIANT-ALPECIN 228
4 CAVENDISH Mark ETIXX-QUICK STEP 192
5 COQUARD Bryan TEAM EUROPCAR 120
6 VAN AVERMAET Greg BMC RACING TEAM 112
7 FROOME Christopher TEAM SKY 109
8 STYBAR Zdenek ETIXX-QUICK STEP 78
9 VALVERDE BELMONTE Alejandro MOVISTAR TEAM 77
10 GALLOPIN Tony LOTTO-SOUDAL 76

- Classement du meilleur grimpeur


Rang

Coureur

Équipe

Points
1 FROOME Christopher TEAM SKY 61
2 RODRIGUEZ OLIVER Joachim TEAM KATUSHA 52
3 FUGLSANG Jakob ASTANA PRO TEAM 41
4 PORTE Richie TEAM SKY 40
5 BARDET Romain AG2R LA MONDIALE 38
6 MAJKA Rafal TINKOFF-SAXO 32
7 QUINTANA ROJAS Nairo MOVISTAR TEAM 32
8 VALVERDE BELMONTE Alejandro MOVISTAR TEAM 32
9 GESINK Robert TEAM LOTTO NL - JUMBO 28
10 IZAGIRRE INSAUSTI Gorka MOVISTAR TEAM 28

<< étape précédente | étape suivante >>
La carte
La carte

Source : ASO

Source : ASO
Source : ASO