Accueil > Le Tour des étapes > Edition 2012 > Etape par étape > Etape 14 : Limoux - Foix

Etape 14 : Limoux - Foix

191 km. Dimanche15 juillet 2012

- Le programme du jour

JPEG - 29 ko
Source : ASO

• Km 30 : Col du Portel, catégorie 2 (5.3 km de montée à 6.3%)
(Voeckler : 5, Kessiakoff : 3, Martinez : 2, Vande Velde : 1)
• Km 99 : Sprint de Tarascon-Sur-Ariège
(Sagan : 20, Kruijwijk : 17, Casar : 15, Paulinho : 15, Gilbert : 11)
• Km 126,5 : Port de Lers, catégorie 1 (11.4 km de montée à 7%)
(Paulinho : 10, Vorganov : 8, Gilbert : 6, Kruijswijk : 4, Velits : 2, Sanchez LL : 1)
• Km 152,5 : Mur de Péguère, catégorie 1 (9.3 km de montée à 7.9%)
(Casar : 10, Izaguirre : 8, Sagan : 6, Gilbert : 4, Sanchez LL : 2, Paulinho : 1)

- Sagan renforce son maillot vert
Le peloton ne laisse pas les premières offensives se développer dans le col du Portel. Dans la descente (km 35), le maillot vert Sagan se projette à l’avant avec Kruijswijk (Rabobank) et Paulinho (Saxo Bank). Ces 3 hommes sont rejoints, km 57, par Gilbert (BMC), Gautier (Europcar), Izaguirre (Euskaltel), Minard (AG2R), Vorganov (Katusha), Casar (FDJ), M. Velits (Quick Step) et L.L. Sanchez (Rabobank).
Très bien joué de la part du Slovaque qui s’approprie les 20 points offerts au sprint intermédiaire de Tarascon-sur-Ariège où les échappés passent avec 13’20’’ d’avance.

-  L.L. Sanchez sauve la Rabobank
La montée du col de Lers se fait au train. Chacun se réserve pour le Mur de Péguère (les 3 derniers kilomètres à plus de 12 %). C’est là que Sanchez fait exploser le groupe de tête. Seuls Gilbert, Casar, Sagan et Izaguirre parviennent à le suivre. Casar prend quelques longueurs d’avance au moment de basculer au sommet mais il est repris dans la descente.
Par contre, à 11 km de la ligne, personne ne peut empêcher Luis Léon Sanchez de s’enfuir pour offrir à son équipe Rabobank, réduite à 4 unités, une victoire d’étape salvatrice.
A 28 ans, le Murcian, lauréat de Paris-Nice en 2009, remporte sa 4ème étape sur le Tour. Ne peut-on pas espérer mieux lorsque l’on a la réputation d’être un des coureurs les plus racés de sa génération ? Réponse de Sanchez : "J’ai toujours éprouvé des difficultés en haute montagne, même si je la passe mieux chaque année et si je suis entré une fois dans le Top 10 du Tour. En étant souvent au service d’un grand leader, je me suis détourné vers cette chasse aux victoires d’étapes intermédiaires. Je voudrais garder cette ligne. Je me suis rendu compte aussi que je n’avais pas le mental d’un Peter Sagan, qui veut tout gagner. Chacun est comme il est. On peut dire qu’à un certain moment de ma carrière, j’ai manqué d’ambition."

JPEG - 30.8 ko
Sanchez tournait autour depuis plusieurs jours

-  Le Tour paralysé
Dans le peloton, l’ascension du Mur de Péguère ne provoque guère de mouvement jusqu’à ce qu’Evans crève au sommet. L’Australien doit attendre «  une éternité » avant qu’un BMC ne vienne le secourir. Quelques centaines de mètres plus loin, Evans crève une 2ème fois. Puis, une 3ème !
Que se passe-t-il donc ? Quelqu’un a tout simplement jeté des clous ! Non seulement Evans, Wiggins, Nibali ont crevé mais Kiserlovski s’est fait percuter par Leipheimer et s’est cassé la clavicule !
Sur la ligne d’arrivée, John Lelangue, le directeur sportif de BMC, trouvera les mots justes : « Celui qui place des clous dans une montée pareille juste avant une descente où les coureurs s’élancent à 80 km/h ou plus est un criminel. »
En attendant, les Sky décident de temporiser jusqu’au retour d’Evans. Oui, mais Pierre Rolland ne semble pas avoir compris la consigne. Le Français attaque dans la descente et se retrouve avec 1’15’’ d’avance sur le groupe maillot jaune… avant de se rendre compte qu’il commettait une erreur : «  Jamais je n’ai su qu’Evans et d’autres avaient crevé parce qu’on avait jeté des clous sur la route. Je me suis relevé parce que j’ai cru comprendre que c’était la pagaille. Lorsque le peloton est revenu, je n’ai pas vraiment compris pourquoi on me reprochait cette attaque. Je sais très bien que le peloton a ses codes et ça me chagrine vraiment qu’on puisse croire que j’ai enfreint les règles. Si j’ai pu choquer, j’en suis désolé. »
Finalement, le peloton termine l’étape 18’15’’ après Sanchez. Fâché.


 

- Classement de l’étape

Rang Coureur Équipe Temps/Ecarts
1 SANCHEZ Luis-Leon RABOBANK CYCLING TEAM 04h 50’ 29’’
2 SAGAN Peter LIQUIGAS-CANNONDALE + 00’ 47’’
3 CASAR Sandy FDJ-BIGMAT + 00’ 47’’
4 GILBERT Philippe BMC RACING TEAM + 00’ 47’’
5 IZAGUIRRE INSAUSTI Gorka EUSKALTEL - EUSKADI + 00’ 47’’
6 PAULINHO Sergio Miguel Moreira TEAM SAXO BANK-TINKOFF BANK + 02’ 51’’
7 MINARD Sébastien AG2R LA MONDIALE + 02’ 51’’
8 VELITS Martin OMEGA PHARMA-QUICK STEP + 03’ 49’’
9 VORGANOV Eduard KATUSHA TEAM + 04’ 51’’
10 KRUIJSWIJK Steven RABOBANK CYCLING TEAM + 04’ 53’’

- Classement général

Rang Coureur Équipe Temps/Ecarts
1 WIGGINS Bradley SKY PROCYCLING 64h 41’ 16’’
2 FROOME Christopher SKY PROCYCLING + 02’ 05’’
3 NIBALI Vincenzo LIQUIGAS-CANNONDALE + 02’ 23’’
4 EVANS Cadel BMC RACING TEAM + 03’ 19’’
5 VAN DEN BROECK Jurgen LOTTO-BELISOL TEAM + 04’ 48’’
6 ZUBELDIA Haimar RADIOSHACK-NISSAN + 06’ 15’’
7 VAN GARDEREN Tejay BMC RACING TEAM + 06’ 57’’
8 BRAJKOVIC Janez ASTANA PRO TEAM + 07’ 30’’
9 ROLLAND Pierre TEAM EUROPCAR + 08’ 31’’
10 PINOT Thibaut FDJ-BIGMAT + 08’ 51’’

- Classement des jeunes

Rang Coureur Équipe Temps/Ecarts
1 VAN GARDEREN Tejay BMC RACING TEAM 64h 48’ 13’’
2 PINOT Thibaut FDJ-BIGMAT + 01’ 54’’
3 SAGAN Peter LIQUIGAS-CANNONDALE + 40’ 35’’
4 KRUIJSWIJK Steven RABOBANK CYCLING TEAM + 41’ 37’’
5 TAARAMAE Rein COFIDIS LE CREDIT EN LIGNE + 52’ 02’’
6 IZAGUIRRE INSAUSTI Gorka EUSKALTEL - EUSKADI + 57’ 34’’
7 VALLS FERRI Rafael VACANSOLEIL-DCM + 59’ 43’’
8 GAUTIER Cyril TEAM EUROPCAR + 01h 04’ 55’’
9 MALACARNE Davide TEAM EUROPCAR + 01h 05’ 33’’
10 BOASSON HAGEN Edvald SKY PROCYCLING + 01h 06’ 36’’

- Classement par équipe

Rang Équipe Temps/Ecarts
1 RADIOSHACK-NISSAN 194h 16’ 22’’
2 SKY PROCYCLING + 12’ 38’’
3 BMC RACING TEAM + 17’ 46’’
4 ASTANA PRO TEAM + 25’ 19’’
5 LIQUIGAS-CANNONDALE + 40’ 33’’
6 AG2R LA MONDIALE + 44’ 58’’
7 FDJ-BIGMAT + 46’ 12’’
8 MOVISTAR TEAM + 53’ 20’’
9 KATUSHA TEAM + 54’ 07’’
10 OMEGA PHARMA-QUICK STEP + 58’ 31’’

- Classement par points

Rang Coureur Équipe Points
1 SAGAN Peter LIQUIGAS-CANNONDALE 333
2 GREIPEL André LOTTO-BELISOL TEAM 236
3 GOSS Matthew Harley ORICA GREENEDGE 203
4 CAVENDISH Mark SKY PROCYCLING 129
5 BOASSON HAGEN Edvald SKY PROCYCLING 125

- Classement du meilleur grimpeur

Rang Coureur Équipe Points
1 KESSIAKOFF Fredrik ASTANA PRO TEAM 69
2 ROLLAND Pierre TEAM EUROPCAR 55
3 SORENSEN Chris Anker TEAM SAXO BANK-TINKOFF BANK 39
4 VOECKLER Thomas TEAM EUROPCAR 33
5 SCARPONI Michele LAMPRE - ISD 33

<< étape précédente | étape suivante >>
Le parcours
Le parcours

Source : ASO