Accueil > Le Tour des étapes > Edition 2012 > Etape par étape > Etape 11 : Albertville - La Toussuire-Les Sybelles

Etape 11 : Albertville - La Toussuire-Les Sybelles

148 km. Jeudi 12 juillet 2012

- Le programme du jour

JPEG - 34.1 ko
Source : ASO


• Km 40 : Col de la Madeleine, hors catégorie (25.3 km de montée à 6.2%)
(Velits : 25, Kessiakoff : 20, Kern : 16, Sorensen CA : 14, Scarponi : 12)
• Km 70 : Sprint de Saint-Etienne-De-Cuines
(Kessiakoff : 20, Velits : 17, Kiryienka : 15, Scarponi : 13, Valverde : 11)
• Km 93 : Col de la Croix de Fer, hors catégorie (22.4 km de montée à 6.9%)
(Kessiakoff : 25, Rolland : 20, Sorensen CA : 16, Horner : 14, Kiserlovski : 12)
• Km 113 : Col du Mollard, catégorie 2 (5.7 km de montée à 6.8%)
(Rolland : 5, Kiserlovski : 4, Kiryienka : 2, Sorensen CA : 1)
• Km 148 : LA TOUSSUIRE, catégorie 1 (18 km de montée à 6.1%)
(Rolland  : 20, Pinot : 16, Froome : 12, Van Den Broeck : 8, Nibali : 4)
 

- Plus important que le Tour
Fabian Cancellara n’a pas pris le départ. Le Bernois, vainqueur du prologue et porteur du maillot jaune pendant une semaine, est parti assister à l’accouchement de son 2ème enfant.

- « La Chanson de Rolland » (« L’Equipe »)
28 coureurs (Moinard, Horner, Malacarne, Kern, Rolland, Izaguirre, Scarponi, Marzano, Basso, Koren, D. Martin, Kadri, Riblon, Bouet, Feillu, Hoogerland, Trofimov, Kruijswijk, Ten Dam, Valverde, Kiryenka, C. Sorensen, Kessiakoff, Kiserlovski, Vinokourov, Leipheimer, P. Velits, Weening) se retrouvent en tête dans le col de la Madeleine qu’ils franchissent avec 2’55’’ d’avance sur un peloton emmené par un des équipiers du maillot jaune Wiggins, Boasson-Hagen en l’occurrence.
Dans le col de la Croix de Fer, 2ème difficulté du jour, Kern effectue un travail considérable pour Pierre Rolland, son leader chez Europcar. Si bien qu’une première sélection s’opère mais c’est dans le col du Mollard que 3 hommes font la différence : Rolland, Kiserlovski (Astana) et Kiryenka (Movistar), bientôt rejoints par C. Sorensen (Saxo Bank).
Dans un virage de la descente, à 26 km de l’arrivée, Rolland chute sans gravité. Il se relève rapidement et revient sur ses compagnons de fugue avant la montée finale de la Toussuire où il parvient, à 10 km de la ligne, à se détacher.

JPEG - 37.4 ko
Rolland s’impose en solitaire

- Alpe d’Huez 2011, la Toussuire 2012
Les derniers kilomètres ne posent aucun souci à l’Orléanais qui remporte sa 2ème victoire sur le Tour. Désormais 9ème du général à 8’31’’ de Wiggins, Rolland sait pertinemment que le Tour, cette année, n’est pas fait pour lui mais il regarde l’avenir avec espoir : «  Il faut absolument que je me concentre sur ce classement général parce que je continue à apprendre. Un jour, le Tour sera peut-être taillé pour moi avec 5 ou 6 étapes de montagne, un chrono en côte. » Nul doute que les organisateurs ont entendu le message…

-  Evans perd la partie
Derrière les échappés, le peloton s’est laissé conduire par les Sky : Boasson-Hagen dans la Madeleine, nous l’avons vu, Knees dans la vallée, Rogers dans la Croix de Fer et le Mollard, Porte puis Froome dans la Toussuire.
Et leurs rivaux, à quoi en sont-ils réduits ? Et bien Evans (2ème du général ce matin) a bien lancé une attaque dans la Croix de Fer à 67 km de l’arrivée, mais il s’est vite relevé, incapable de suivre le rythme de son équipier Van Garderen. L’Australien a même lâché prise à 6 km du terme et terminé 11ème de l’étape à 2’23’’ de Rolland. Le voici maintenant relégué à la 3ème place du général.
Nibali a attendu l’ascension de la Toussuire pour placer 2 accélérations qui ont permis à Froome, Wiggins, Van Den Broeck, Pinot (excellent, le benjamin du Tour !) et lui-même de se disputer la 2ème place de l’étape, à 55’’ de Rolland.

-  Pour Wiggins, le danger ne vient-il pas de son propre camp ?
Tout se passait admirablement bien pour Wiggins et l’armada Sky jusqu’à 4 km du sommet de la Toussuire, là où Christopher Froome a brutalement accéléré et lâché son patron. Le temps de se faire rappeler à l’ordre par Sean Yates, le directeur sportif de la formation anglaise : « Je lui ai dit de s’arrêter dans l’oreillette et ça n’a pas été une décision dure à prendre, parce que ce n’était pas prévu comme ça. A la réunion ce matin, c’était plutôt clair que le plan était de protéger Bradley jusqu’aux 500 mètres, et que, s’il se sentait bien aux 500 mètres, il pouvait attaquer pour reprendre du temps à Evans. Je ne sais pas pourquoi il a attaqué, je ne lui ai pas encore demandé. Je ne vais pas l’engueuler mais c’est sûr que, ce soir, on va parler ».
Plus tard, Froome tentait de désamorcer la bombe : «  Bradley est aussi fort que moi en montagne, meilleur que moi dans les contre-la-montre et il est dans une situation meilleure que moi. Notre plan est de protéger Bradley et je suis là pour ça. Je suis les ordres à tout prix, je fais partie d’une équipe, donc je dois faire ce qu’elle veut que je fasse ».
D’accord mais on ne sait jamais… Si quelqu’un peut encore faire basculer le Tour, c’est bien lui !



- Classement de l’étape

Rang Coureur Équipe Temps/Ecarts
1 ROLLAND Pierre TEAM EUROPCAR 04h 43’ 54’’
2 PINOT Thibaut FDJ-BIGMAT + 00’ 55’’
3 FROOME Christopher SKY PROCYCLING + 00’ 55’’
4 VAN DEN BROECK Jurgen LOTTO-BELISOL TEAM + 00’ 57’’
5 NIBALI Vincenzo LIQUIGAS-CANNONDALE + 00’ 57’’
6 WIGGINS Bradley SKY PROCYCLING + 00’ 57’’
7 SORENSEN Chris Anker TEAM SAXO BANK-TINKOFF BANK + 01’ 08’’
8 BRAJKOVIC Janez ASTANA PRO TEAM + 01’ 58’’
9 KIRYIENKA Vasili MOVISTAR TEAM + 02’ 13’’
10 SCHLECK Frank RADIOSHACK-NISSAN + 02’ 23’’

- Classement général

Rang Coureur Équipe Temps/Ecarts
1 WIGGINS Bradley SKY PROCYCLING 48h 43’ 53’’
2 FROOME Christopher SKY PROCYCLING + 02’ 05’’
3 NIBALI Vincenzo LIQUIGAS-CANNONDALE + 02’ 23’’
4 EVANS Cadel BMC RACING TEAM + 03’ 19’’
5 VAN DEN BROECK Jurgen LOTTO-BELISOL TEAM + 04’ 48’’
6 ZUBELDIA Haimar RADIOSHACK-NISSAN + 06’ 15’’
7 VAN GARDEREN Tejay BMC RACING TEAM + 06’ 57’’
8 BRAJKOVIC Janez ASTANA PRO TEAM + 07’ 30’’
9 ROLLAND Pierre TEAM EUROPCAR + 08’ 31’’
10 PINOT Thibaut FDJ-BIGMAT + 08’ 51’’

- Classement des jeunes

Rang Coureur Équipe Temps/Ecarts
1 VAN GARDEREN Tejay BMC RACING TEAM 48h 50’ 50’’
2 PINOT Thibaut FDJ-BIGMAT + 01’ 54’’
3 TAARAMAE Rein COFIDIS LE CREDIT EN LIGNE + 23’ 50’’
4 VALLS FERRI Rafael VACANSOLEIL-DCM + 31’ 31’’
5 KRUIJSWIJK Steven RABOBANK CYCLING TEAM + 38’ 23’’
6 NERZ Dominik LIQUIGAS-CANNONDALE + 49’ 26’’
7 MALACARNE Davide TEAM EUROPCAR + 52’ 52’’
8 IZAGUIRRE INSAUSTI Gorka EUSKALTEL - EUSKADI + 56’ 53’’
9 SAGAN Peter LIQUIGAS-CANNONDALE + 58’ 04’’
10 GALLOPIN Tony RADIOSHACK-NISSAN + 01h 00’ 04’’

- Classement par équipe

Rang Équipe Temps/Ecarts
1 RADIOSHACK-NISSAN 146h 24’ 13’’
2 SKY PROCYCLING + 12’ 31’’
3 ASTANA PRO TEAM + 31’ 59’’
4 BMC RACING TEAM + 35’ 14’’
5 MOVISTAR TEAM + 38’ 31’’
6 LIQUIGAS-CANNONDALE + 49’ 26’’
7 FDJ-BIGMAT + 53’ 27’’
8 OMEGA PHARMA-QUICK STEP + 01h 02’ 06’’
9 KATUSHA TEAM + 01h 03’ 50’’
10 TEAM EUROPCAR + 01h 07’ 59’’

- Classement par points

Rang Coureur Équipe Points
1 SAGAN Peter LIQUIGAS-CANNONDALE 232
2 GOSS Matthew Harley ORICA GREENEDGE 205
3 GREIPEL André LOTTO-BELISOL TEAM 172
4 CAVENDISH Mark SKY PROCYCLING 129
5 BOASSON HAGEN Edvald SKY PROCYCLING 95

- Classement du meilleur grimpeur

Rang Coureur Équipe Points
1 KESSIAKOFF Fredrik ASTANA PRO TEAM 66
2 ROLLAND Pierre TEAM EUROPCAR 55
3 SORENSEN Chris Anker TEAM SAXO BANK-TINKOFF BANK 39
4 SCARPONI Michele LAMPRE - ISD 33
5 FROOME Christopher SKY PROCYCLING 32

<< étape précédente | étape suivante >>
Le parcours
Le parcours

Source : ASO