Accueil > Le Tour des étapes > Edition 1904 > Etape par étape > Epilogue

Epilogue

-  Les sanctions
Le 30 novembre 1904, sur la base des rapports des 3 commissaires de course et de 2 classeurs de réclamations, l’U.V.F. (Union Vélocipédique de France) décide de frapper fort, comme elle l’avait déjà fait dans Bordeaux-Paris quelques mois auparavant. Elle met « hors de course » les 4 premiers de l’épreuve : Maurice Garin, Lucien Pothier, César Garin et Hippolyte Aucouturier ainsi que Philippe Jousselin (7ème) et Camille Fily (8ème). Pothier est suspendu à vie, Maurice Garin 2 ans.
On se doute quelque peu des raisons qui ont conduit les autorités à prendre de telles sanctions (coureurs qui montent en voiture et descendent avant le contrôle ; clous jetés derrière leur passage ...) mais il est regrettable que l’U.V.F. n’ait pas annoncé publiquement ce qui était exactement reproché aux individus concernés. Il semble même que le dossier soit maintenant disparu ! Désolant !

- Henri Cornet vainqueur
Bien qu’ayant reçu un avertissement de la part des commissaires, Henri Cornet hérite de la victoire finale, ce qui en fait, à 19 ans et 11 mois, le plus jeune vainqueur de tous les temps. Signalons que « Le Rigolo » était inscrit dans la 2ème catégorie de coureurs, celle des «  poinçonnés » qui devaient parcourir la totalité du parcours avec la même bicyclette, une « J. Conte » en l’occurrence. Cela rehausse indéniablement sa performance.
Ceux qui douteraient encore du niveau réel du champion apprendront qu’il a également gagné Paris-Roubaix en 1906. Quant au Tour de France, Cornet y reviendra souvent jusqu’en 1912 sans y connaître de réussite.
Henri Cornet, de son vrai nom « Jardry » décédera en 1941 d’une crise cardiaque.

<< étape précédente | classement général final >>