Accueil > Le Tour des étapes > Edition 1904 > Etape par étape > Etape 3 : Marseille - Toulouse

Etape 3 : Marseille - Toulouse

424 km. 14 et 15 juillet 1904

- Le traquenard de Nîmes
Mercredi, 21h30, les coureurs prennent le départ de Marseille après 3 jours de repos. L’ambiance n’est pas des plus sereines. En effet, lors de l’étape précédente, Ferdinand Payan avait été exclu du Tour pour avoir été surpris à de nombreuses reprises se protégeant derrière un autre cycliste, non engagé dans l’épreuve évidemment. Furieux, l’Alésien avait juré de se venger en réservant au Tour de France un accueil particulier au contrôle de Nîmes. Le moins que l’on puisse dire, c’est qu’il a tenu ses promesses ! Une bagarre générale éclate entre coursiers, nîmois et alésiens, "supporters" de Payan. Il faut sortir les revolvers pour se frayer un chemin au milieu de la foule hystérique puis prendre des chemins de traverse pour éviter une nouvelle embuscade à la sortie de la ville.

- Cornet n’est pas un « rigolo »
Béziers est traversée à 6h12’ par 5 coureurs qui forment le peloton de tête : Garin, Pothier, Aucouturier et 2 hommes que l’on n’attendait pas à ce niveau, François Beaugendre de Salbris près d’Orléans et Henri Cornet de Choisy-le-Roi. Ce dernier n’a pas encore 20 ans mais il a déjà son surnom dans le milieu cycliste : "le Rigolo", eu égard à son sens de l’humour particulièrement développé.
C’est au ravitaillement de Carcassonne que la course se joue. Cornet trompe la vigilance des gars de «  La Française » en mettant rapidement quelques victuailles dans ses poches et en repartant immédiatement. Aucouturier s’en aperçoit et le rattrape. Les 2 hommes s’entendent parfaitement. Les voici avec 5’ d’avance.
Au sprint à Toulouse, Aucouturier s’avère, sans surprise, être le plus rapide mais il n’oublie pas, lors de l’interview, de rendre hommage à son jeune compagnon. Garin, Pothier et Beaugendre franchissent la ligne avec plus de 8’ de retard.
Pendant les journées de repos, une nouvelle polémique s’engagera. Des témoins viendront affirmer que Cornet et Aucouturier ont été ravitaillés en course par un automobiliste, pratique interdite par le règlement du Tour. Curieusement, M. Delattre, le manager de « La Française » ne portera pas réclamation.

Classement de l’étape

Place Coureur Temps / Ecart
1 Hippolyte Aucouturier (Fra)* en 15h43’55’’
2 Henri Cornet (Fra)** m.t.
3 François Beaugendre (Fra) à 8’13’’
4 Lucien Pothier (Fra)*
5 Maurice Garin (Fra)* t.m.t.
6 Camille Fily (Fra)* à 25’14’’
7 Jean-Baptiste Dortignacq (Fra) à 42’7’’
8 Aloïs Catteau (Bel) à 43’5’’
9 César Garin (Fra)* à 51’39’’
10 Philippe Jousselin (Fra)* à 1h30’57’’


Classement général

Place Coureur Temps / Ecart
1 Maurice Garin (Fra)* en 48h8’15’’
2 Lucien Pothier (Fra)* à 24’’
3 César Garin (Fra)* à 1h42’21’’
4 Hippolyte Aucouturier (Fra)* à 2h21’40’’
5 Henri Cornet (Fra) à 2h21’43’’
6 François Beaugendre (Fra) à 2h26’51’’
7 Jean-Baptiste Dortignacq (Fra) à 3h55’50’’
8 Alfred Faure (Fra) à 4h11’27’’
9 Aloïs Catteau (Bel) à 4h42’50’’
10 Camille Fily (Fra)* à 5h12’49’’


* disqualifié le 30/11/1904
** déclaré vainqueur de l’étape le 30/11/1904

<< étape précédente | étape suivante >>