Accueil > Le Tour des étapes > Edition 1984 > Etape par étape > Etape 22 : Villié-Morgon - Villefranche-en-Beaujolais (c.l.m.)

Etape 22 : Villié-Morgon - Villefranche-en-Beaujolais (c.l.m.)

51 km. 21 juillet 1984

- Fignon, d’un souffle
Ce contre-la-montre de 51 km à travers le Beaujolais s’est révélé extrêmement difficile. Il fallait sans cesse jouer du dérailleur, compte tenu des nombreux raidards disséminés le long du parcours.
Il ne pouvait consacrer qu’un homme fort, en l’occurrence Laurent Fignon.
Celui-ci possédait pourtant 2’’ de retard au dernier kilomètre.
Il faut dire que la chaîne de son vélo spécial s’était coincée entre le hauban du cadre et la roue libre et qu’il a donc perdu du temps en changeant de machine en cours de route.
Le maillot jaune a dû sprinter pour l‘emporter, tenez-vous bien, de 48 millièmes de seconde, c’est-à-dire de 60 centimètres devant Sean Kelly.
L’irlandais se console un peu en récupérant le maillot vert mais rien n’est joué : Frank Hoste n’est qu’à 4 points. Le sprint de demain s’annonce palpitant !

JPEG - 7.4 ko
Un contre-temps fâcheux

- 2ème Tour à 24 ans
Fignon est entré dans l’histoire en remportant son 2ème Tour de France avant ses 24 ans.
Seul Philippe Thijs avait réalisé un tel exploit. C’était en 1913 et 1914.
L’année dernière, la victoire de Fignon avait été obtenue dans la douleur, grâce à l’abandon de Pascal Simon.
Cette année, le parisien a été intraitable : il a remporté les 3 contre-la-montre, le chrono par équipes et 2 étapes de montagne. Qui dit mieux ?
Si l’on y ajoute 4 autres succès des Renault (Madiot, Jules, Poisson, Menthéour), cela fait 10 victoires de la bande à Guimard !

- Hinault conserve sa 2ème place
Certains considéraient que Greg Lemond pouvait reprendre 1’9’’ à Bernard Hinault.
Il n’en a rien été. Tout au contraire : le quadruple vainqueur de la Grande Boucle s’emparait de la 3ème place de l’étape devant l’américain qu’il battait de 5’’.
Pour sa 1ère participation, Lemond ne repart cependant pas les mains vides : le maillot blanc du meilleur jeune lui va comme un gant.
En attendant mieux, certainement...

- Simon faiblit ; Anderson dans les 10
Quelques légères modifications apparaissent au classement général :
Pascal Simon (24ème à 4’26’’) souffre toujours autant lors des contre-la-montre. Il est dépassé par Angel Arroyo pour la 6ème place.
Phil Anderson reprend la 10ème position au détriment de Ruttimann, très présent dans son rôle d’équipier de Hinault tout au long de l’épreuve.

Classement de l’étape

Place Coureur Temps / Ecart
1 Laurent Fignon (Fra) en 1h7’19’’
2 Sean Kelly (Irl) m.t.
3 Bernard Hinault (Fra) à 36’’
4 Greg Lemond (USA) à 41’’
5 Phil Anderson (Aus) à 1’24’’
6 Angel Arroyo (Esp) à 2’19’’
7 Robert Millar (GB) à 2’57’’
8 Julian Gorospe (Esp) à 2’59’’
9 Frederic Brun (Fra) à 3’6’’
10 Jean-Marie Grezet (Sui) m.t.


Classement général

Place Coureur Temps / Ecart
1 Laurent Fignon (Fra) en 106h40’3’’
2 Bernard Hinault (Fra) à 10’32’’
3 Greg Lemond (USA) à 11’46’’
4 Robert Millar (GB) à 14’42’’
5 Sean Kelly (Irl) à 16’35’’
6 Angel Arroyo (Esp) à 19’22’’
7 Pascal Simon (Fra) à 21’17’’
8 Pedro Munoz (Esp) à 26’17’’
9 Claude Criquielion (Bel) à 29’12’’
10 Phil Anderson (Aus) à 29’16’’
<< étape précédente | étape suivante >>