Accueil > Le Tour des étapes > Edition 1997 > Présentation > Les forces en présence

Les forces en présence

- Une première depuis 12 ans : le Tour sans Indurain
Miguel Indurain a décidé cet hiver de raccrocher.
Depuis 1985, il honorait de sa présence les routes de France en juillet.
Cette année, après 5 victoires consécutives et un échec l’année dernière, il laisse un Tour très ouvert dans lequel se dégagent 3 favoris.

- Les favoris
Tout d’abord, Bjaarne Riis.
C’est celui qui a démontré en 1996 qu’Indurain n’était pas imbattable.
En ce début d’année, il a déjà remporté de belle manière l’Amstel Gold Race.
A 33 ans, il peut parfaitement réaliser le doublé.
Son handicap ?
Peut-être bien la présence dans son équipe Télékom de l’allemand Jan Ullrich.
A 24 ans, ce surdoué du cyclisme peut déjà prétendre à la plus haute marche du podium.
2ème l’année précédente, il rêve certainement de dépasser son maître.
Le 3ème favori de l’épreuve est le clone espagnol d’Indurain, Abraham Olano. A 27 ans, le challenge qu’il doit relever pour rejoindre son aîné est immense.

- Alex Zülle, un cas à part
Dauphin le plus sérieux d’Indurain en 1995, le suisse Zülle aurait dû faire partie de la liste des grands favoris. Hélas, une clavicule cassée en Suisse l’empêchera sans doute de participer aux débats lorsque les choses sérieuses auront débuté.

-  Les français
Richard Virenque, 3ème l’an dernier, y croit. Il bénéficie de la présence à ses côtés de son ami Laurent Dufaux (4ème en 1996) et d’une bonne équipe Festina, toute dévouée à son service.
Laurent Jalabert et, surtout, compte tenu du parcours, Luc Leblanc, peuvent espérer tirer leur épingle du jeu.

- Le parcours
Il s’agit du parcours le plus difficile concocté par Jean-Marie Leblanc.
A partir du 14 juillet, les montagnes se succéderont presque sans interruption, des Pyrénées aux Alpes, via un contre la montre à Saint Etienne.