Accueil > Le Tour des étapes > Edition 1957 > Présentation > Les forces en présence

Les forces en présence

- La prise du pouvoir de la nouvelle garde
A Loretto, au terme de la 5ème étape du Tour d’Italie, Louison Bobet déclare, à la surprise générale, qu’il renonce à participer au prochain Tour de France. Raphaël Geminiani le suit.
Marcel Bidot, le directeur sportif tricolore, décide donc de révolutionner sa sélection et de faire confiance à la jeunesse. André Darrigade et Jacques Anquetil deviennent les leaders de la formation.
Pour Anquetil, vainqueur chaque année du Grand Prix des Nations depuis 1953, il s’agit, à 23 ans, de sa 1ère participation.
Roger Walkowiak et Gilbert Bauvin, les héros de l’édition précédente, sont également de la partie.

- Leurs adversaires
Charly Gaul est encore le favori n°1 de cette Grande Boucle. Il a, cette fois, clarifié les choses et promis de laisser ses gains à ses équipiers en cas de victoire.
Jan Adriaensens (3ème l’année dernière), Gastone Nencini (vainqueur du Giro) ou Federico Bahamontès font figure d’outsiders.