Accueil > Le Tour des étapes > Edition 1955 > Présentation > Les forces en présence

Les forces en présence

- Bobet, grand favori
Louison Bobet est au sommet de sa gloire. Champion du monde en titre, vainqueur du Tour des Flandres et du Dauphiné Libéré, le double lauréat du Tour de France n’a jamais semblé aussi fort. Il n’a désormais qu’un but : rejoindre Philippe Thijs, le seul coureur à avoir remporté 3 Grandes Boucles (1913, 14 et 20). Mieux, s’il l’emporte cette année, il sera le 1er homme à réaliser la passe de 3 consécutivement !
Pour l’aider, Marcel Bidot a choisi des gars chevronnés : Raphaël Geminiani, bien sûr, Jean Dotto (vainqueur du Tour d’Espagne), Jean Forestier (vainqueur de Paris - Roubaix), André Darrigade (champion de France) ... et Jean Bobet, «  l’homme au masque de frère » (A. Blondin) qui a remporté il y a quelques mois Paris - Nice.

- Ses adversaires ?
Comme l’année dernière, il faudra encore suivre Ferdi Kubler, malgré ses 36 ans.
Les italiens reviennent mais ce sont Giancarlo Astrua et Pasquale Fornara qui font figure de têtes d’affiche, plus Coppi, ni Bartali, ni Magni !
Les belges ont retrouvé une équipe redoutable : Ockers (6ème l’année dernière, grand vainqueur cette année du week-end ardennais), Brankart (9ème), Close, De Bruyne, Impanis, Van Steenbergen. Tous se sont déjà illustrés sur les routes de France.
Chez les grimpeurs, Bahamontès a fait l’impasse. Charly Gaul, pour sa 3ème participation, montrera-t-il l’étendue de sa classe ?