Accueil > Le Tour des étapes > Edition 1985 > Présentation > Les forces en présence

Les forces en présence

- En un an, les rapports de force se sont modifiés
L’année dernière, Laurent Fignon remportait haut la main son 2ème Tour de France. Bernard Hinault revenait comme un convalescent.
11 mois plus tard, le parisien est blessé. Il laisse son équipe Renault orpheline.
Par contre, Hinault vient de gagner le Giro. Il possède, selon l’expression de François Mahé, « une équipe de bœufs », en particulier l’américain Greg Lemond qui l’a beaucoup aidé lors du Tour d’Italie.

- Hinault au même niveau qu’Anquetil et Merckx ?
Autant dire que le breton est le favori de ce Tour 1985.
Les 180 coureurs (record de 1928 et 1982 battu) s’élanceront de Plumelec, c’est-à-dire que Hinault reçoit ses invités.
La seule inquiétude en ce qui le concerne réside en son potentiel en haute montagne. Ce Tour présente 4 arrivées en altitude (Morzine-Avoriaz ; Lans-en-Vercors ; Luz-Ardiden ; Aubisque).
Ce seront des passages délicats à négocier mais essentiels si Hinault veut prétendre rejoindre les 2 monstres de l’histoire du cyclisme avec 5 succès à son actif.