Accueil > Le Tour des étapes > Edition 1987 > Présentation > Les forces en présence

Les forces en présence

-  Pas de favori
Bernard Hinault s’est reconverti dans les relations publiques de la société du Tour de France. Il ne régente plus les pelotons.
Greg Lemond est absent, victime d’un accident de chasse.
Laurent Fignon (Système U) se présente bel et bien au départ à Berlin mais il a été maintes fois lâché dans le Tour de Suisse. Il ne semble pas avoir retrouvé la forme des années 1983 - 84.

- Alors ? Qui ?
L’homme qui offre le plus de garantie, c’est l’irlandais de la Carrera Stephen Roche. Il vient de remporter le Giro, possède un bon niveau en haute montagne et excelle contre-la-montre.
Son adversaire n°1 s’appelle Luis Herrera (Café de Colombie). Vainqueur de la Vuelta, il devra cependant se méfier des 10 premiers jours de course. Le contre-la-montre par équipes et, surtout, le chrono de 87,5 km entre Saumur et le Futuroscope risquent en effet de lui coûter quelques minutes.
Sean Kelly (Kas) aurait dû gagner la Vuelta sans une blessure à la selle tenace. Il est cité parmi les favoris mais son allergie aux cols de plus de 1500 m d’altitude apparaît rédhibitoire, étant donné les difficultés qui s’amoncellent après les 10 premiers jours de course.