Accueil > Le Tour des étapes > Edition 1991 > Etape par étape > Etape 2 : Bron - Chassieu Eurexpo (c.l.m. par équipes)

Etape 2 : Bron - Chassieu Eurexpo (c.l.m. par équipes)

36,5 km. 7 juillet 1991

Les 114,5 km de ce matin ne suffisaient pas.
Les organisateurs avaient réservé un menu plus corsé aux coureurs ce dimanche 7 juillet.
Il restait en effet un contre-la-montre par équipes de 36,5 km à effectuer, vent de face à l’aller, vent de dos au retour.

- Un 3ème maillot jaune en 2 jours
L’équipe italienne Ariostea de Giancarlo Ferretti s’est imposée devant les Castorama et les Panasonic.
Cela a permis à Rolf Sörensen de se parer de jaune.
Non sans frayeur puisque le danois s’est retrouvé à terre 200 m avant la ligne et qu’il a entraîné la moitié de son équipe dans sa chute.
Cet incident lui a fait perdre 16’’ mais ne l’a pas empêché de devenir le 3ème danois leader du Tour de France après Kim Andersen en 1983 et Jorgen Pedersen en 1986.
Ce maillot couronne un début de saison tonitruant de la part de ce jeune coureur.
Jugez-en plutôt : 2ème de Milan - San Rémo ; 3ème du Tour des Flandres et de Liège - Bastogne - Liège. C’est un coureur de classiques complet, promis à un bel avenir !

- Bilan moyen pour les grosses écuries
On attendait peut-être mieux de la part de l’équipe Z mais la chute de Kvalsvoll ce matin les a obligés à écourter les relais. Ils ont terminé 7ème.
C’est mieux que les Gatorade (9ème), les Banesto (10ème) ou les Carrera (12ème).

- Stephen Roche éliminé
L’équipe belge Tonton Tapis a fait la une de l’actualité.
Ce n’est pas tant leur position au classement (dernière de l’étape) qui mérite attention que le comportement (pour le moins léger) de leur leader Stephen Roche.
Aux toilettes quelques minutes avant le départ, il n’a, paraît-il, pas entendu les appels à se présenter sur la ligne.
C’est donc 7’ après ses équipiers qu’il s’est élancé pour un contre-la-montre individuel de 36,5 km.
Il est arrivé 10’54’’ après eux.
Mais, peu importait, il était de toute façon éliminé !
Son équipe s’en sortait avec 10’ de pénalité pour « présentation d’équipe incomplète. »
En réalité, certains se demandent si Roche était de bonne foi.
Le torchon brûlait déjà depuis quelque temps entre lui et son directeur sportif, Roger De Vlaeminck.
Le lauréat du Tour 1987 n’avait pas non plus totalement récupéré de ses blessures au moment de prendre le départ de ce Tour ce week-end à Lyon.
A partir de là, toutes les supputations sont possibles...

Classement de l’étape

Place Coureur Temps / Ecart
1 ARIOSTEA en 2h4’9’’
2 CASTORAMA à 24’’
3 PANASONIC à 1’45’’
4 PDM à 2’
5 CLAS à 2’15’’
6 BUCKLER à 2’27’’
7 Z m.t.
8 MOTOROLA à 2’57’’
9 GATORADE m.t.
10 BANESTO à 3’15’’

Classement général

Place Coureur Temps / Ecart
1 Rolf Sörensen (Dan) en 3h16’56’’
2 Greg Lemond (USA) à 10’’
3 Erik Breukink (PB) à 12’’
4 Sean Kelly (Irl) à 26’’
5 Rudy Dhaenens (Bel) à 33’’
6 Bruno Cornillet (Fra) à 50’’
7 Djamolidine Abdoujaparov (URSS) à 53’’
8 Raul Alcala (Mex) à 1’2’’
9 Michel Vermote (Bel) à 1’12’’
10 Rolf Jaermann (Sui) à 1’18’’
<< étape précédente | étape suivante >>