Accueil > Le Tour des étapes > Edition 1992 > Etape par étape > Etape 3 : Pau - Bordeaux

Etape 3 : Pau - Bordeaux

218 km. 7 juillet 1992

- Au tour de Pascal Lino
Au 102ème km, le belge Segers se lance à l’avant. 9 coureurs se joignent à lui 14 km plus loin.
Parmi eux, Pascal Lino, coéquipier de Virenque chez RMO, est le mieux placé au classement général (9ème à 5’6’’).
C’est parfait pour l’équipe de Jacques Michaud : «  On ne roulait plus ni devant ni derrière. La situation idéale. » (Lino).
Même si Lino ne collabore pas, l’écart grandit avec le peloton : 14’10’’ au 138ème km.
A l’arrivée, il sera encore de 7’.
Voilà comment, à 26 ans, en faisant « de la patinette » toute la journée, le morbihannais s’empare du maillot jaune.

- 3 Buckler mais pas de champagne à l’arrivée
Sur les 10 hommes qui composent le groupe de tête, on s’aperçoit que les Buckler sont surreprésentés (Segers, De Vries et Kokkelkoren).
La logique voudrait qu’ils attaquent à tour de rôle.
Et bien non, ils ont préféré attendre le sprint...qu’ils ont perdu !
C’est le batave Rob Harmeling (TVM) qui l’a emporté après avoir contré une offensive de l’australien Peiper dans le dernier kilomètre.
Celui qui fut lanterne rouge du Tour 1991 confirme ainsi le vieil adage à propos des premiers et des derniers !

Classement de l’étape

Place Coureur Temps / Ecart
1 Rob Harmeling (PB) en 5h45’17’’
2 Sammy Moreels (Bel)
3 Massimo Ghirotto (Ita)
4 Pascal Lino (Fra)
5 Jérôme Simon (Fra)
6 Martie Kokkelkoren (PB)
7 Erik Van Lancker (Bel)
8 Noël Segers (Bel) t.m.t.
9 Allan Peiper (Aus) à 5’’
10 Gerrit De Vries (PB) à 21’’


Classement général

Place Coureur Temps / Ecart
1 Pascal Lino (Fra) en 17h19’51’’
2 Richard Virenque (Fra) à 1’54’’
3 Miguel Indurain (Esp) à 6’28’’
4 Gianni Bugno (Ita) à 6’30’’
5 Dominique Arnould (Fra) à 6’44’’
6 Raul Alcala (Mex) à 6’58’’
7 Claudio Chiappucci (Ita) m.t.
8 Charly Mottet (Fra) à 6’59’’
9 Erik Breukink (PB) à 7’
10 Greg Lemond (USA) m.t.
<< étape précédente | étape suivante >>