Accueil > Le Tour des étapes > Edition 1991 > Présentation > Les forces en présence

Les forces en présence

- 1 favori
A 30 ans, le vainqueur sortant, Greg Lemond (Z) part légèrement favori de ce Tour de France peu montagneux (11 jours de plaine avant les Pyrénées ; une grosse étape : Jaca - Val-Louron ; des Alpes édulcorés).
L’américain s’est, comme à son habitude, caché cette année mais il est particulièrement motivé par un 4ème succès envisageable à Paris.

- 3 prétendants
Commençons par le plus souvent cité : Gianni Bugno (Gatorade).
Il n’a pas réalisé un grand Tour d’Italie (4ème) mais il a été sacré champion national et a fixé le Tour comme étant son objectif principal.
Le hollandais Eric Breukink (PDM) a terminé 3ème en 1990. Il est l’un des tout meilleurs dans le contre-la-montre, là où Lemond a l’habitude de briller.
L’espagnol Miguel Indurain (Banesto) a l’habitude de rouler pour Delgado. On sait qu’il possède un potentiel énorme. C’est prouvé scientifiquement. Il ne lui reste plus, à 27 ans, qu’à le démontrer.

- 2 trentenaires aux dents longues
Laurent Fignon (Castorama) et Pedro Delgado (Banesto) aimeraient beaucoup inscrire une dernière fois leur nom au palmarès.

- 1 énigme
L’italien Claudio Chiappucci (Carrera), révélation du Tour 1990 (2ème), ne semble peut-être pas au niveau physique de ses adversaires.
Mais son triomphe de Milan - San Rémo, sa confirmation au Giro (2ème derrière Chioccioli absent en France) en font un homme à surveiller de très près. Plus question de lui accorder le bénéfice de 10’, cette fois !