Accueil > Le Tour des étapes > Edition 2000 > Etape par etape > Etape 16 : Courchevel - Morzine

Etape 16 : Courchevel - Morzine

196,5 kms. 18 juillet

- Parcours : Col des Saisies, col des Aravis, col de la Colombière, côte de Châtillon, Col de Joux-Plane

- Pantani en voulait trop
Il devait être vexé, Marco Pantani, ce matin au départ de Courchevel. Pendant la journée de repos, Armstrong avait affirmé avoir regretté son geste en haut du Ventoux. L’italien avait alors répliqué : « Je ne suis pas si sûr qu’il m’ait fait un cadeau. (...) Peut-être a-t-il été surpris de l’arrivée car il n’y avait pas de panneau à cause du vent ? »
Toujours est-il que le leader de la Mercatone Uno, après une chute au km. 4, se lançait à l’abordage dès les premiers lacets du col des Saisies. Il restait alors plus de 130 kms. Et 3 cols dont le redoutable Joux-Plane !
Pantani passait en tête le col des Saisies, puis, accompagné de Escartin et de Hervé, franchissait les Aravis et la Colombière mais les écarts avec le peloton se révélaient dérisoires : 1’40’’ au grand maximum !
Une contre attaque de Virenque dans la descente de la Colombière mettait fin aux espoirs du romagnol.
Joux-Plane allait ensuite se révéler être un véritable calvaire : « Comme j’étais le seul à travailler devant, je n’ai pas pu m’alimenter convenablement. En ne prenant que du sucre et du liquide, j’ai assez vite eu des maux de ventre qui m’ont affaibli. Par moments, la douleur était terrible et mes jambes m’ont lâché. »
Pantani terminait l’étape 38ème à 13’44’’ du vainqueur.
Le lendemain, il ne prenait pas le départ de l’étape !

- Armstrong en difficulté
A 7 kms du sommet de Joux-Plane, alors que les rescapés (Trentin, Rous, Kivilev) d’une offensive lancée au bas de la Colombière étaient rejoints, Roberto Héras (Kelme) attaquait. Virenque et Ullrich accéléraient l’allure.
Grosse surprise : pas Armstrong !
Celui-ci n’accusait pas vraiment une défaillance mais il marquait le pas et terminait finalement l’étape en 8ème position à 2’ du vainqueur.

- Grande victoire de Richard Virenque
Héras pensait peut-être avoir fait le plus dur en s’extrayant du groupe des leaders à 7 kms du sommet mais il n’en était rien.
Richard Virenque (Polti) n’avait pas encore dit son dernier mot. Le français rattrapait d’abord l’espagnol à 3 kms du haut de Joux-Plane. Les 2 grimpeurs terminaient ensuite ensemble le dernier col de la journée, suivis à 26’’ par Ullrich.
Il fallait encore descendre 12 kms pour atteindre Morzine.
12 kms qui pouvaient permettre à Virenque, redoutable descendeur, de lâcher l’espagnol.
Mais Héras s’accrochait aux basques du français. Un sprint indécis allait donc avoir lieu lorsque, à 2 kms de l’arrivée, dans les virages les plus tordus de la descente, Héras allait à la faute en heurtant une barrière de sécurité. Il devait terminer 3ème de l’étape à 27’’.
La voie était libre pour le varois qui prenait ainsi une magnifique revanche, 2 ans après son exclusion du Tour.
Il pouvait légitimement savourer : « J’ai eu envie de faire demi-tour après l’arrivée et refaire les 100 derniers mètres qui étaient magiques. »
Cette victoire lui permettait de remonter à la 5ème place du classement général. Il dépassait Moreau (9ème de l’étape à 2’) et devenait ainsi le 1er français.
Par contre, ce n’était pas suffisant pour la conquête de « son » maillot à pois : il était solidement accroché aux épaules du colombien Santiago Botero.

- Bonne opération pour Ullrich
L’allemand terminait 2ème de l’étape et reprenait plus d’1’30’’ sur Armstrong. Il s’offrait surtout un peu d’air (59’’) par rapport à son poursuivant le plus direct au classement général : Beloki.

Classement de l’étape

Place Coureur Temps / Ecart
1 Richard Virenque (Fra) en 5h32’20"
2 Jan Ullrich (All) à 24"
3 Roberto Heras (Esp) à 27"
4 Fernando Escartin (Esp) à 1’09"
5 Joseba Beloki (Esp) à 1’11"
6 Pascal Hervé (Fra) m.t.
7 Guido Trentin (Ita) à 2’01"
8 Lance Armstrong (Usa)
9 Christophe Moreau (Fra)
10 Santiago Botero (Col) t.m.t.


Classement général

Place Coureur Temps / Ecart
1 Lance Armstrong (Usa) en 72h12’30"
2 Jan Ullrich (All) à 5’37"
3 Joseba Beloki (Esp) à 6’38"
4 Roberto Heras (Esp) à 6’43"
5 Richard Virenque (Fra) à 7’36"
6 Christophe Moreau (Fra) à 8’22"
7 Santiago Botero (Col) à 10’19"
8 Fernando Escartin (Esp) à 11’35"
9 Francisco Mancebo (Esp) à 13’07"
10 Manuel Beltran (Esp) à 13’08"
<< étape précédente | étape suivante >>